Limiter l’emploi et la dépendance aux métaux rares, quelles solutions ?

Limiter l’emploi et la dépendance aux métaux rares, quelles solutions ?

Aujourd’hui, la transition énergétique accentue la demande en matière de métaux rares. Or, ces derniers sont de moins en moins disponibles et sont des solutions souvent coûteuses. Il est donc nécessaire de trouver des alternatives à cet enjeu, et c’est ce sur quoi le CESER (Conseil Economique, Social et Environnemental Régional) travaille. Il estime en effet que l’ensemble de ces alternatives ne peuvent venir que d’un seul et même acteur : la région. Cette dernière peut agir sur la recherche et le développement, la filière recyclage, l’économie circulaire et l’extraction des ressources.

Favoriser la recherche et le développement

De nombreux organismes régionaux doivent travailler sur la réduction de la dépendance aux métaux rares au travers de la recherche et du développement. En effet, le fait de miser sur ces leviers est le point de départ de ce besoin de trouver des alternatives aux solutions actuelles.

Pour cela, le CESER recommande aux acteurs régionaux de se concentrer sur la thématique des « métaux rares » en mettant en place des programmes spécifiques. Pour l’heure, cet axe d’approfondissement est concentré aux niveaux national et européen, et peu d’actions sont faites au niveau régional.

Accompagner la filière recyclage

La réduction de l’impact environnemental des métaux rares e le besoin de ceux-ci pour la construction d’éoliennes par exemple, imposent de les recycler pour les transformer en nouvelles ressources. Dans cet objectif, et selon le CESER, le fait d’accompagner la filière recyclage permettrait à la fois de réduire la dépendance des régions au niveau des métaux rares, et de créer de la richesse en soutenant les entreprises en crise. Ces entreprises pourraient ainsi se tourner vers la création de solutions alternatives et de tout ce que cela englobe. La chimie peut en effet répondre à ces enjeux en découvrant des matériaux de substitution ou en concevant des procédés efficaces de recyclage de ces métaux. En outre, ceci permettrait également de créer de l’emploi.

Opter pour l’économie circulaire

Une autre recommandation proposée par le Conseil Economique, Social & Environnemental Régional serait d’opter pour des solutions qui éviteraient le stockage et le transport de métaux rares, au travers d’alternatives à l’utilisation de la batterie. Pour cela, il faudrait favoriser la solution micro-step qui implique le fait de ne pas utiliser de métaux rares, contrairement à la solution batterie. Il s’agit plus exactement d’une solution de stockage d’énergie permettant de pallier l’intermittence des énergies solaires et éoliennes.

De plus, les micro-steps pourraient créer de l’emploi au niveau local et permettraient de rendre les installations durables dans des régions qui disposent d’un relief adapté.

Utiliser les gisements et l’extraction des ressources

L’exploration et l’extraction sont des solutions auxquelles beaucoup sont réfractaires. Ceci est dû au fait que les citoyens ont une vision archaïque des conditions dans lesquelles étaient auparavant réalisées les activités d’extractions.

Le CESER souhaite ainsi que les acteurs régionaux en place sur ces secteurs, l’exploration des gisements et l’extraction, travaillent à éveiller les consciences sur la nécessité de se tourner vers cette alternative pour réduire la dépendance aux métaux rares.

Articles Similaires

Cuir tanné végétal : quand l’innovation vient de la tradition

Cuir tanné végétal : quand l’innovation vient de la tradition

Opter pour la réparation des objets du quotidien pour préserver notre environnement

Opter pour la réparation des objets du quotidien pour préserver notre environnement

Comment faire ses courses en vrac ?

Comment faire ses courses en vrac ?

Tout savoir sur l’aspirateur robot laveur

Tout savoir sur l’aspirateur robot laveur