Le problème des combustibles fossiles

Le problème des combustibles fossiles

Le débat sur l’utilisation des combustibles fossiles est chaque jour qui passe plus virulent. Avec des militants écologistes, des scientifiques, des politiciens, des représentants des entreprises pétrolières, telles que BP, Total, Shell et Esso, apportant chacun leurs arguments. Les manifestations de plus en plus récurrentes pour le climat à l’initiative des écoliers prennent de l’ampleur. Néanmoins, le grand public se perd souvent au milieu de tout ce débat frénétique et passionné, et il est souvent difficile de dissocier les faits des croyances et d’identifier les problèmes et de ainsi faire des choix personnels éclairés. Les gardiens du climat du WWF vous offre une plate-forme idéale pour en apprendre davantage sur les énergies et le changement climatique avec vos enfants.

Nous savons qu’il y a un problème

Nous tous qui conduisons une voiture savons que le prix à la pompe à essence continue d’augmenter. Chauffer nos maisons et payer les factures devient de plus en plus difficile. Nous entendons tellement parler du coût environnemental réel d’un vol en avion. Et récemment le rapport Stern (sur l’économie du changement climatique) dit au monde que nous devons changer nos modes de vie ou faire face à une catastrophe. C’est désormais clairement établi. Les experts de tous les pays en conviennent, la quantité totale de ressources mondiales s’épuise rapidement et nous devons trouver des solutions à ce problème au niveau international pour ne pas dire mondial.

Le crash pétrolier

Champs pétrolifères en feu, puits miniers vides et villes abandonnées. Des luttes politiques. la guerre commerciales et des combats sanglants entre les nations dans leurs luttes pour gagner et garder le contrôle du pétrole. Voilà ce que nous réserve le futur issu de ls folie aveugle des barons du pétrole.

Épuisement des combustibles fossiles

Le pétrole brut, dans sa forme la plus élémentaire, des gisements minéraux formés profondément dans la terre ou sous les fonds marins, est découvert et exploité partout dans le monde depuis un peu plus de 150 ans.

Il est transformé en pétrole, qui est ensuite raffiné en pétrole ou en produits pétroliers (les plastiques sont un dérivé du pétrole par exemple), et est produit à raison de plusieurs millions de barils par jour. Il est souvent décrit comme l’énergie du monde, le sang de nos sociétés. Sans aucun doute, malgré les secrets de plusieurs pays, la production de pétrole dans le monde atteint maintenant son maximum, car chaque champ pétrolifère majeur a été exploité et épuisé. C’est simple, nous manquons de pétrole et le problème ne va pas aller en s’arrangeant. Les technologies sont très avancées et toujours plus dévastatrices dans la prospection de nouveaux gisements potentielles comme la fracturation hydraulique. Il y a toujours de moins en moins d’endroits où chercher.

Les dommages que les combustibles fossiles peuvent faire

Quelle que soit la manière dont il est extrait, que ce soit par des méthodes traditionnelles de pompage ou nouvelles telles que la fracturation hydraulique, le problème de sa combustion est le même. En effet, la combustion de combustibles fossiles tels que le pétrole, le charbon et le gaz entraîne la production de dioxyde de carbone (CO2) et d’autres gaz à effet de serre, qui provoquent le réchauffement climatique. C’est une vérité effrayante, mais les faits scientifiques indiquent un réchauffement important, indiqué par l’élévation du niveau de la mer, des températures plus chaudes et des conditions météorologiques de tempête anormales, comme les grandes marées et les ouragans, devenant de plus en plus régulières.

L’impact humain

De nombreux militants soutiennent que nous devrions au moins nous inquiéter de l’impact que l’épuisement des ressources aura sur les humains. Mais peut-être devrions-nous examiner l’ensemble des tenants et aboutissants. Le pétrole a été la cause de nombreuses guerres – le débat se poursuit sur la présence militaire américano-britannique en Irak et, à mesure que le pétrole se raréfie, les pays qui ont soifs de pétrole peuvent devenir de plus en plus désespérés et prêts à se battre pour cela.

Au cours des cinquante dernières années, nous, dans les pays les plus riches, sommes devenus si dépendants du pétrole pour nos modes de vie luxueux, basés sur les possessions et les voyages, que nos systèmes politiques et nos moyens de subsistance dépendent souvent complètement des carburants dont nous avons besoin pour les faire fonctionner.

Cependant, cette crise dans laquelle nous nous trouvons pourrait également devenir le tournant technologique. Obligé de se défaire de la dépendance aux précieuses ressources naturelles et le développement de l’utilisation de ressources renouvelables.

Soleil, vent et cultures renouvelables (pour fabriquer du biocarburant, dans ce cas) sont les principales ressources qui sont déjà utilisées, mais il reste encore beaucoup à faire dans les domaines de la recherche et du développement pour faire une transition vers l’énergie verte tirée de ces derniers.

Dans le même temps, la prise de conscience doit se répandre dans le monde entier de la manière dont nos modes de vie doivent changer – comment notre dépendance aveugle aux combustibles fossiles doit cesser.

Il est devenu indispensable de faire certains des changements comme utiliser moins d’énergie et de carburant, voler moins, envisager de passer à l’énergie solaire et / ou éolienne, et rester engagé avec le problème de la protection de l’environnement et de la biodiversité.

Articles Similaires

L’ISO 50001, une opportunité pour les entreprises industrielles

L’ISO 50001, une opportunité pour les entreprises industrielles

Mieux gérer ses déchets de chantier : un engagement à respecter

Mieux gérer ses déchets de chantier : un engagement à respecter

Le recyclage du plastique

Le recyclage du plastique

Le recyclage : un geste simple et écologique

Le recyclage : un geste simple et écologique