PEUT-ON FAIRE DES FEUX DE CHEMINÉE À PARIS ?

PEUT-ON FAIRE DES FEUX DE CHEMINÉE À PARIS ?

Les feux de cheminée ont été interdits dans les foyers ouverts en 2013 pour lutter contre les particules fines. Cependant, ils sont de nouveau autorisés depuis 2015, sous réserve de restrictions spécifiques.

Les Français ont subi un feuilleton administratif autour de l’usage des cheminées entre 2013 et 2015. Mais depuis le 15 décembre 2015, ils peuvent à nouveau faire du feu dans leurs cheminées, mettant fin à un flou réglementaire qui laissait perplexe.

Toutefois, les 800 000 familles qui possèdent une cheminée doivent respecter un ensemble de règles : vérifier que les normes de copropriété permettent leur utilisation, et, bien sûr, respecter strictement les deux arrêtés préfectoraux qui n’autorisent que les feux d’agrément. Si les amateurs souhaitent utiliser leur cheminée comme source principale de chaleur, ils doivent acheter un insert, souvent appelé foyer fermé.

À Paris, l’insert doit également répondre au macaron « Flamme Verte » et avoir au moins 5 étoiles, indiquant qu’il est le moins polluant possible. Il existe une entreprise qui dispose de cheminée et poêle à bois à Montauban, leurs produits sont certifiés et contribuent à la protection de l’environnement.

Ce que disait la réglementation avant 2015

La réduction des particules fines dans l’atmosphère était nécessaire pour améliorer la qualité de l’air à Paris et en Île-de-France. La Direction départementale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie (DRIEE) était chargée d’établir un cadre strict pour les feux de cheminée en raison des préoccupations de sécurité publique. Cependant, la législation qui découle de son Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) n’est pas simple…

L’arrêté inter-préfectoral du 24 septembre 2007 introduit une tolérance pour les feux de cheminée occasionnels à Paris et en Ile-de-France : le texte interdit le brûlage de la biomasse (toute matière organique d’origine végétale) sur l’ensemble de la région, mais il autorise à titre dérogatoire – et sous réserve des nuisances de voisinage – l’usage des « foyers ouverts utilisés uniquement à titre d’appoint ou d’agrément » à Paris et en Ile-de-France. Autrement dit, des flammes qui ne sont pas destinées à chauffer indéfiniment la maison.

Mais le 25 mars 2013, un autre arrêté inter-préfectoral a pris le relais, apportant une nuance. Celui-ci fixe une échéance : après le 1er janvier 2015, brûler du bois dans sa cheminée dans la capitale sera totalement interdit. Une interdiction qui s’applique à l’Île-de-France, mais pas au reste de la France. L’arrêté différencie les communes selon qu’elles sont situées ou non dans une “zone sensible pour la qualité de l’air ».

Source : bfmtv.com

Articles Similaires

Comment valoriser le carton ?

Comment valoriser le carton ?

L’utilisation de gobelets réutilisables pour les évènements privés ou professionnels

L’utilisation de gobelets réutilisables pour les évènements privés ou professionnels

Comment peut-on améliorer l’environnement pour les citoyens ?

Comment peut-on améliorer l’environnement pour les citoyens ?

Les problèmes des fuites d’eau sur le réseau d’eau potable

Les problèmes des fuites d’eau sur le réseau d’eau potable