L’ISO 50001, une opportunité pour les entreprises industrielles

L’ISO 50001, une opportunité pour les entreprises industrielles

Les entreprises, et plus particulièrement celles de l’industrie, sont actuellement très mobilisées sur les optimisations. Optimisations pour faire mieux avec moins. Cela concerne les charges de fonctionnement pour maitriser les budgets dans la période chahutée que nous traversons mais aussi la réduction des consommations d’énergie pour moins impacter l’environnement sans nuire à la production de l’entreprise.

Il faut reconnaitre que ces dernières années, voire ces derniers mois l’intérêt des citoyens sur les enjeux environnementaux s’est considérablement accru. Les entreprises ne peuvent pas l’ignorer et prennent en compte ces enjeux dans la gestion de leur activité.

Il existe un outil pour guider les responsables dans la mise en place d’une stratégie d’optimisation des consommations énergétiques : le système de management de l’énergie conforme à la norme ISO 50001.

Qu’est-ce que la norme ISO 50001 ?

Tout comme les autres normes ISO de systèmes de management, la certification selon ISO 50001 est une possibilité ; l’adoption de la norme ISO 50001 n’est pas une obligation.

Pour certains responsables il s’agit de mettre en œuvre la norme simplement pour les avantages directs qu’elle procure. D’autres font le choix de la certification comme preuve, vis-à-vis des tiers, de leur politique vertueuse vis-à-vis des consommations énergétiques.

Qui délivre la certification ISO 50001 ?

La certification ISO 50001 est délivrée par des organismes qui sont accrédités pour cette norme par le COFRAC en France et par les homologues du COFRAC dans les autres pays, membres de l’association européenne pour la certification. L’accréditation s’obtient norme par norme, donc un organisme qui a reçu une accréditation pour délivrer des certificats ISO 9001 n’est pas automatiquement accrédité pour délivrer des certificats ISO 50001.

Comment s’y prendre pour commencer ?

Une solution est d’acheter la norme et bien la comprendre (éventuellement suivre une formation). Une autre solution plus simple et plus rapide est de faire appel à un bureaux d’études ou un consultant compétent dans l’accompagnement à la mise en place de l’ISO 50001.

L’ISO 50001 définit un cadre d’exigences pour que les organismes puissent :

  • Élaborer une politique pour une utilisation plus efficace de l’énergie
  • Fixer des cibles et des objectifs pour mettre en œuvre cette politique
  • S’appuyer sur des données pour mieux comprendre les problèmes liés à la consommation d’énergie et prendre des décisions pour y remédier
  • Mesurer les résultats
  • Examiner l’efficacité de la politique, et
  • Améliorer en continu le management de l’énergie.

Quelles économies ?

L’entreprise qui adopte l’ISO 50001 définit ses objectifs de réduction des consommation d’énergie : gaz, électricité, carburants…avec un échéancier. En moyenne 20% d’économies d’énergie sont réalisées avec la mise en place de l’ISO 50001.

Existe-t-il des subventions pour adopter l’ISO 50001 ?

Il existe un Programme national qui verse une prime aux entreprises qui justifient d’une mise en place de la norme l’ISO 50001 entre 2018 et 2022. Ce Programme, PRO-SMEn, est très ouvert puisqu’il s’adresse aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. Simplement il s’arrêtera le 1er octobre 2022. La prime est versée sur présentation du certificat ISO 50001 et est égale à 20% des dépenses énergétiques annuelles de l’entreprise. La prime est plafonnée à 40.000 euros.

Articles Similaires

Mieux gérer ses déchets de chantier : un engagement à respecter

Mieux gérer ses déchets de chantier : un engagement à respecter

Le recyclage du plastique

Le recyclage du plastique

Le problème des combustibles fossiles

Le problème des combustibles fossiles

Le recyclage : un geste simple et écologique

Le recyclage : un geste simple et écologique