Le recyclage : un geste simple et écologique

Le recyclage : un geste simple et écologique

Depuis une quinzaine d’années, l’Europe a instauré de nombreuses politiques de recyclage et de valorisation des déchets. Ce geste simple permet de réduire considérablement l’empreinte écologique des déchets et préserver les ressources naturelles à la fois. Aujourd’hui d’ailleurs, de plus en plus de communes mettent en place un tri sélectif dans les villes afin de mieux gérer ces déchets.

Tout savoir sur le recyclage

Le recyclage est une nouvelle alternative à la gestion des déchets. Il concerne les matières organiques, comme les déchets alimentaires, ainsi que les matières usuelles inertes (le papier, les métaux…). On peut toutefois se débarrasser de ces déchets soit à travers la collecte sélective, soit à la déchetterie ou encore en faisant appel à une entreprise spécialisée. Le recyclage a surtout un rôle important dans le développement d’une économie verte. Il s’agit d’un procédé à effets positifs directs sur la croissance économique d’une ville ou d’un pays et sur la création d’emplois.

En France par exemple, un habitant produit chaque année près de 354 kg d’ordures ménagères. Force est de constater que ces ordures polluent énormément l’écosystème. Suivant leur nature, ils peuvent même être une menace pour la santé. Il est alors du devoir de chacun de limiter sa production de déchets. Une opération de recyclage s’impose. A ce propos, il existe 3 grandes techniques de recyclage. Tout d’abord, le recyclage chimique est un procédé qui utilise des réactifs pour traiter les déchets. Le recyclage mécanique concerne la transformation des déchets à l’aide d’une machine. Enfin, le recyclage organique, comme son nom l’indique, est destiné pour les dechets bio organique. Ce dernier consiste à produire des engrais ou du carburant tel que le biogaz après compostage ou fermentation.

Les avantages du recyclage

Préserver l’environnement :

Recycler les déchets est indispensable. Cela permet de préserver l’environnement. Effectivement, le recyclage contribue grandement à la diminution des émissions de gaz à effet de serre, qui a un impact sur le climat. Il faut également savoir valoriser les déchets verts de la manière la plus profitable qui soit. Cela fait référence aux résidus d’origine végétale restants de l’entretien du jardin comme les feuilles mortes, les débris d’arbres ou la pelouse tondue. Ils peuvent être utilisés pour le compostage. La valorisation de ces déchets permet aussi de produire du biogaz par méthanisation.

Malgré l’avancée du monde numérique, le papier reste toujours largement utilisé en entreprise. Il représente encore à ce jour, près de 75% des déchets. En recyclant les cartons, il est possible d’éviter l’abattage de milliers d’arbres chaque année. Quoique souvent inutiles, les emballages représentent bel et bien une part considérable des déchets. C’est pourquoi il est préférable et vivement conseillé d’utiliser des matières réutilisables qui peuvent durer dans le temps. L’emballage, lorsqu’il est recyclé, consomme moins d’énergie que lors de sa fabrication.

Economie d’énergie

Aussi, le tri sélectif permet à chacun de faire d’importantes économies d’énergie et d’eau. Le recyclage du verre, pour sa part, permet d’économiser du sable. Enfin, le recyclage du plastique réduit fortement la consommation de pétrole.

Articles Similaires

L’ISO 50001, une opportunité pour les entreprises industrielles

L’ISO 50001, une opportunité pour les entreprises industrielles

Mieux gérer ses déchets de chantier : un engagement à respecter

Mieux gérer ses déchets de chantier : un engagement à respecter

Le recyclage du plastique

Le recyclage du plastique

Le problème des combustibles fossiles

Le problème des combustibles fossiles